François Guillibert : La place du traitement hormonal de la ménopause aujourd’hui

Le message est : Oui au traitement hormonal mais uniquement en cas de syndrome climatérique invalidant avec des estrogènes percutanées et de la progestérone naturelle et ce à la plus petite dose efficace et le moins longtemps possible.
Le traitement doit être réévalué régulièrement et le suivi annuel régulier.
François Guillibert

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top